1,2 million d’euros d’économies sur des mandats à réinjecter sans délai dans le quotidien des Bruxellois

Bruxelles, le 9 février 2018

Après plusieurs mois de travail et sur base d’une demande expresse du cdH dès janvier 2017 réitérée en juin 2017, la Ville de Bruxelles aboutit enfin à un des volets importants de la réforme de la gouvernance locale. Près de 450 mandats vont ainsi être supprimés, de nombreuses structures seront fusionnées ou rationalisées et des contrats de gestion vont être lancés pour les organes paracommunaux importants dans l’intérêt des Bruxellois.

Ces mesures entraînent une économie de 1,2 millions d’euros par an!

Pour Joëlle Milquet, Hamza Fassi-Fihri et Didier Wauters, conseillers communaux cdH, il faut sans tarder réinvestir ces moyens importants dans la vie quotidienne des Bruxellois.

Concrètement, les secteurs de la petite enfance, de la jeunesse, du soutien scolaire et des seniors regorgent d’associations et d’initiatives citoyennes qui oeuvrent au coeur de la Ville et qui ont besoin de soutien. Ces moyens nouveaux complémentaires ne peuvent que leur être utiles, et ce, en complément des moyens qu’ils auraient par ailleurs, bien évidemment!

Pour le reste, le cdH souhaite que le travail de bonne gouvernance se poursuive au niveau de la Ville de Bruxelles, que ce soit sur la gratuité des mandats dérivés des échevins, les missions des vice-présidents à mieux définir et les chartes des administrateurs et contrats de gestion à systématiser. Un travail d’audit permanent doit se poursuivre par ailleurs, visant à toujours plus de rationalisation.

Le groupe cdH tient enfin à remercier les différents services communaux pour la réalisation de ce travail colossal et minutieux.

Contact presse : Magali Jeumont – 0494 387 382.

 

Retrouvez l’article de « La Capitale » du 09/02/2018 à ce sujet en cliquant sur le lien